Les réseaux sociaux sont un eldorado fabuleux pour entreprendre la thématique d’un article, d’où l’écriture de ce billet.

Lisez attentivement ce qui suit, l’idée étant que celle-ci vous soit profitable !

Être, c’est être perçu

-George Berkeley-

 

Vous n’avez pas besoin de rivaliser, quand vous savez qui vous êtes !

Tendances Com Illustration C comme Line - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?

© Illustration by C comme Line

Commence par choisir ce qui est essentiel, le résultat sera unique, comme « TOI » !

Avez-vous remarqué, qu’il est difficile de s’effacer soi-même dans un texte, qui doit vous rendre présent ?

« Être perçu », nous incline parfois à vouloir nous distinguer dans la multitude, en utilisant le « je » comme une béquille.

Pour exemple :

J’ai eu connaissance de votre recherche à temps complet/partiel d’un type de poste eje souhaite me porter candidat à ce poste.

Vous constaterez l’utilisation du « je » et « me » dans une seule phrase. Cet exemple est fourni sur le net sur [comment rédiger une lettre de motivation]

Exemple corrigé :

Ayant pris connaissance de votre recherche pour un temps complet,  d’un technicien en …,  étant titulaire d’une licence … et d’une expérience de … dans le métier,  je souhaite candidater à ce poste …

Où : Ayant eu connaissance, ….

Le trop d’utilisation du « je » peut faire ressortir l’égo, il peut être mal interprété, …. Et devenir un CHAUSSE-TRAPPE . ^^

Je sens bien qu’à cet instant présent, vous vous posez la question :

Comment ne pas trébucher sur son « je » ?

La solution est très simple : vous ne pouvez pas.

Dans la rédaction de votre lettre de motivation comme dans la présentation de votre profil sur un réseau social, vous l’avez bien compris il faut :

ETRE différent – VOUS démarquer.

Pour susciter l’intérêt du recruteur et lui donner envie de vous rencontrer, votre premier objectif est de capter son attention !

POSTULER c’est SEDUIRE.

Utilisez l’effet de suspens à bon escient, sous peine de passer pour un beau parleur, ou une charmeuse.

Il est donc préférable d’être mi-poète, mi-renard et d’adopter les bonnes tournuressans « inter-dits »l’objectif étant toujours le même. CONVAINCRE les larges becs de laisser tomber leur proie !

Le mot clé : MOTIVATION.

La motivation n’est pas la quête d’un poste, ni votre succès au sein de l’entreprise.

Si vous ne rentrez pas en profondeur vous n’irez pas loin en extérieur.

Avant de vous imaginer devoir rédiger un essai littéraire, fait de tournures et de style, si vous n’avez pas le talent pour produire une lettre de motivation intéressante, mieux vaut imaginer le contexte.

Créez un climat de confiance en étant concis(se) dans l’information et dans ce que vous devez communiquer.

Tendances Com Comment ne pas ecrire une lettre bateau - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?

© Photo web

Les sessions de business coaching sont d’excellentes leçons, où j’ai appris que la diversité de mon parcours est ma richesse, c’est ce que « JE » suis aujourd’hui.

Ceux qui me connaissent, savent que je ne vends pas du rêve.

Je souhaite simplement développer quelques pistes, pour vous aider à vous y retrouver, afin que celles-ci puissent éventuellement, vous servir et vous donnez la motivation nécessaire pour ESSAYER.

 

1. Ne vous jugez pas !

La société vous juge constamment, en commençant par les parents qui critiquent vos comportements, les professeurs qui critiquent vos centres d’intérêts, les entrepreneurs qui critiquent votre parcours ou vos incohérences de carrière, alors qu’une vie professionnelle c’est aussi d’accepter des défis, etc …

Ce débat peut vous sembler une pure forme, il n’en est rien. Il s’agit en fait d’une controverse plus profonde qu’il n’y parait et cette question peut s’évoquer pour les personnes en recherche de travail.

L’idée étant ici, de dégager des accents de sincérité et de dynamique, afin d’orienter votre texte.

Comment orienter son texte ?

Une entreprise cherche une personne capable d’être une solution pour l’aider à résoudre ses difficultés.

Identifier sa problématique, doit être votre priorité numéro 1.

Renseignez-vous sur l’entreprise, les mots du président, son développement, ses succès, …

 

En être ou ne pas en être, telle est la question !

Tendances Com comment orienter son texte - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?

© Photo Tendances Com

Commencez par une accroche ou introduction courte et faites preuve d’originalité !

Evitez la phrase passe partout, qui ne parle que de votre objectif :

« je souhaite mettre mes compétences au service d’une entreprise dynamique, mon parcours, bla, bla et bla… »

« Je crois que … »

Ce qui peut après la 36ème lettres sonner creux et finir dans la corbeille…

Votre seule et unique motivation, c’est de faire partie de l’aventure et de vous PROJETER.

Donnez le sentiment à première vue de répondre aux attentes, présentez vos points forts en mettant en adéquation vos diplômes et expériences.

Comment ne pas écrire une lettre « bateau » ?

Développez un récit qui ait de l’âme et du corps, chargez -le de sens, mettez-y du relief, si vous voulez que votre odyssée soit aimée  !

Tendances Com Comment ne pas ecrire une lettre bateau 3 - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?

© Photo Nath-Sakura Photographer

Où donc est-ce «moi»  ?

Faites en sorte que les gens aient confiance en votre récit et ce que vous avez à offrir.

Soyez d’un naturel vaillant, adoptez un style vraisoyez clair et honnête dans vos raisonnements.

Argumentez sur ce que vous savez faire, en donnant des exemples concrets (deux exemples bien justifiés feront l’affaire).

Mettez le en forme !

Non seulement d’un point de vue tangible, mais surtout sans expérienceécrire sa motivation, sa confiance et son envie de rejoindre une équipeun projet et de participer à une aventure à laquelle on croit, n’est pas si « bateau » que cela …

Partez à la recherche du sens perdu, sans vous éloigner du sens (fil conducteur de l’histoire).

N’oubliez pas que l’utilisation du mot juste, par le sens qu’il véhicule dans un contexte spécifique, est un acte subtil et délicat.

CLARTE = COMPREHENSION

Les lettres de motivation contenant ses idées sont rares, vraiment très rares… Vous pouvez parier sur son succès.

2 – Organisez votre lettre, soignez la mise en page !

Rendez la lisible, pour être lu.

Le plan type :

Tendances Com Exemple lettre de motivation - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?

© Photo Tendances Com

Aérez ! N’hésitez pas à laisser des espaces, utilisez une police d’écritures simple et légère. Justifiez le corps du texte entre les marges (gauche, droite) ce qui lui donnera une apparence plus raffinée, surtout si la lettre est numérique.

3 – N’oubliez pas, en rédaction, la ponctuation c’est juste de la respiration.

La ponctuation c’est comme un phare, c’est un point de repère, à portée, qui rassure et qui guide.

Tendances Com la ponctuation accompagne votre lecture - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?

© Photo web

Elle accompagne la lecture et rend, tout simplement, le texte vivant.

 Virgule et point sont au cœur du souffle du lecteur et de la bonne compréhension du propos.

Tendances Com virgule et point - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?

© Photo web

Il est étonnant de constater, une ponctuation mal placée, voire inexistante dans un écrit.

Les conséquences sont plus ou moins importantes, car Il en va de la respiration du lecteur qui se voit malmené, jusqu’à l’incompréhension du contenu.

Des quiproquos peuvent alors naître, parce qu’une virgule aura été placée avant et non après un mot.

Une virgule permet une légère pause, avant de poursuivre la lecture. En couple, cette petite particule fait office de parenthèses, pour mieux isoler un morceau de phrase et aide à une meilleure compréhension du propos décliné.

Vous allez adorer cette petite note d’humour avec Maurice Carême qui poétise sur la question,  avec :

« Dis tonton pourquoi tu tousses » !

La langue française est une conquête

-Albert Camus-

4 – Evitez les petits mots de trop

Nous avons tendance à écrire souvent, comme nous parlons.

Tendances Com les petits mots de trop - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?

© Photo web

Ce n’est pas une question d’âge mais plutôt d’automatisme.

Ces petits mots que nous utilisons dans une logique répétitive, de façon inconsciente pour appuyer une transition, apparaissent comme de véritables parasites encombrants et deviennent des tics de langage.  Ils dépendent de chacun d’entre nous, de même que leur nature.

Exemple :

Donc, alors, quoi, du coup, c’est vrai que, en fait, disons que, on va dire que, je veux dire que, effectivement, …

La répétition peut vite devenir ennuyeuse !

Aussi, soyez attentif à la relecture.

5 – N’oubliez pas que la lettre reflètera votre personnalité et votre niveau culturel.

Alors… Allez droit au but !

Tendances Com allez au but - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?

© Photo web

– RELISEZ-VOUS, corrigez les fautes d’orthographe, de grammaire.

– RELISEZ ensuite à haute voix, en marquant bien les ponctuations que vous avez écrites, vous vérifierez ainsi la fluidité de votre lettre.

– LISEZ votre lettre lentement à une personne, interrogez là sur ce qu’elle en pense et sur ce qu’elle a compris de ce que vous vouliez communiquer.

– Donnez là en relecture à une tierce personne qui pourra identifier, d’autres fautes, que vous.

Comme toujours, « Je » vous invite à laisser vos commentaires, « Je » lis tous les commentaires.

A vos claviers !

Chacun a son désert à traverser, si vous avez perdu la boussole ne perdez pas le nord. Pour être bien orienté …

 

Si cet article vous a été utile, vous pouvez le partager ou laisser un commentaire !

Autour du même thème : Comment devenir le rédacteur web que vous rêvez d’être ? – Comment améliorer vos talents d’écriture ?

MHP article - Comment écrire une lettre de motivation sans crouler sous le piège du « je » ?