De Elsa Godard aux éditions Armand Colin

Je viens de commencer la lecture du livre « Ethique de la sincérité » à l’ère du mensonge.

Ne vous fiez pas aux apparences 🙂

Si de prime abord on se dit qu’il s’agit d’un roman sentimental, le premier chapitre vous descend direct de votre bulle.

On se fait bousculer.

Elsa Godard, auteure de plus d’une vingtaine d’ouvrages est Docteur en philosophe & psychologie, diplômée de psychanalyse, directrice de recherche à l’université (Paris IV- La Sorbonne) et conférencière.

image003 1 - Ethique de la sincérité : Survivre à l’ère du mensonge.
Plus une société s’éloigne de la vérité, plus elle hait ceux qui la disent.

– George Orwell

Non seulement le mensonge est une nuisance pour soi par conséquent une nuisance pour l’humanité, puisqu’il va à l’encontre d’un devoir 😉

Alors, alors ! C’est quoi la sincérité ?

Ce mot vient du latin « sincerus » signifiant « propre » « pur » c’est l’expression fidèle des sentiments et pensées réelles par la vérité.

L’éthique de la sincérité c’est l’esthétique du dedans, l’esthétique de l’existence. Une vie morale « juste ».

Partant de ce fait, est-ce que tout cela a un sens actuellement ?

L’écrivaine a-t-elle eu du nez ? (Sortie du livre le 11 mars 2020)

L’auteure et conférencière, nous expose son point de vue, actualisé, sur cette notion de « sincérité/vérité » dans les différents champs de la société.

Ce livre est le fruit de plus de quinze ans de recherches.

Des « têtes de chapitre » qui ne trompent pas et rendent compte de l’organisation intellectuelle du livre qui nous renvoie à l’information contenue.

  1. La mort de la vérité.
  2. La sincérité est-elle une forme déguisée de la vérité ?
  3. La sincérité se fout de la morale ! Le moi cyber-moderne.
  4. Avènement de l’Être-sincère.
  5. Les médias véhiculent-ils des néo-mensonges ?
  6. La politique est-elle condamnée à l’insincérité ?
  7. Sincérité et altérité.
  8. L’insincérité comme pathologie.
  9. L’économie peut-elle être sincère ?
  10. Sincérité et Foi.
  11. Un management sincère ?
  12. L’art contemporain est-il sincère ?
  13. Pourquoi faudrait-il faire le pari d’une éthique de la sincérité ?
  14. Réhabiliter l’effort de sincérité

Si tu ne l’as pas vu avec tes propres yeux, que tu ne l’as pas entendu de tes propres oreilles, n’invente rien avec ton « petit » esprit et « ferme » ta bouche.

Alors, alors ?

Est-il toujours possible d’être sincère ?

Suis-je sincère ?

Comment l’être ?

Faut-il l’être ?

C’est en cela que le titre de cet ouvrage sur l’éthique de la sincérité m’a intrigué et m’intéresse.

Un peu de patience, vous allez devoir attendre ! Je vous ferai une jolie chronique pour vous dire tout ce que je retire des effets, des avantages et de l’essentiel de l’éthique de la sincérité.

MHP article - Ethique de la sincérité : Survivre à l’ère du mensonge.