Non loin de ma maison, à l’extérieur d’un hameau d’habitations, où les résidents sont normalement occupés à entretenir leurs jardins, il y a une petite bibliothèque.

Vous savez, ces « boîtes à livres » qui fleurissent un peu partout en France depuis quelques années !

image001 - Pourquoi ça ?

© Marie-Hélène Peyre

Des mini bibliothèques, des maisonnettes installées sur les places de village, à la sortie des gares, etc.

Le but ? Venir y déposer un livre en échange d’un autre que vous pouvez emporter en pensant à le ramener 1f609 - Pourquoi ça ?

Quelques fois il est rempli de dons d’aliments non périssables et de produits de soins personnels, dont certains(es) peuvent avoir besoin.

J’ai pris une photo pour que vous puissiez la voir, car il me semble que c’est une belle initiative, à partager.

Pour certain.e.s. cela peut paraître tout à fait banal ceci étant, parfois, c’est la chose que nous faisons qui reçoit le moins d’applaudissements qui a le plus d’impact.

Loin de vous inviter à être productif ou à vous dire quoi faire, sans être mobilisé(e) autour d’un sujet, je n’ai pas envie d’être comme beaucoup de marques qui écrivent toutes et surement malgré elles, « on reste en contact ».

Il y a peu de temps encore, le maître mot était « proximité ».

Pour ma part, j’ai choisi d’être en harmonie avec l’expression de cette époque de confinement, être une « ressourcerie ».

Nous pouvons laisser le temps s’écouler entre nos doigts pendant que nous actualisons nos comptes Twitter que nous regardons Netflix ou nous pouvons faire des choses que nous sommes heureux(ses) d’avoir faites, comme commencer à assimiler la remarquabilité plutôt que la visibilité.

Il s’avère que les deux termes n’ont pas du tout les mêmes définition.

Il y a deux questions que nous pouvons nous poser à la fin de chaque journée.

  • Qu’est-ce que j’ai fait aujourd’hui dont je suis fier ?
  • Qu’est-ce que je suis content d’avoir fait aujourd’hui ?

Nous pouvons marquer le temps, sans laisser ce temps nous marquer.
Ou nous pouvons essayer de faire mieux chaque jour.

Ce message n’est peut-être pas ce que vous devriez lire aujourd’hui, mais certainement qu’il y a quelqu’un d’autre quelque part qui en avait besoin.

Pourquoi ça ?

J’aime être utile et aider les autres autant que je le peux.

La science * montre qu’aider les autres nous aide à nous aider nous-mêmes.

Aider nous rend heureux.

Donc, lorsque les gens demandent des conseils ou un avis, je les propose volontiers.

Mais avant de pouvoir vous aider, il y a une question à laquelle nous devons répondre.

Comment est-ce que j’aide exactement?

Parfois, la chose la plus utile que nous puissions faire est d’aider les gens à s’aider eux-mêmes.

Bien souvent il n’est pas utile de se marketer sur des promesses ce qui pourrait ruiner un business.

Le chemin vers un compte en banque bien garni n’est pas toujours celui que l’on croit. Et picétou !

MHP article - Pourquoi ça ?