pourquoi votre blog dentreprise ne parle a personne - Pourquoi votre blog d’entreprise ne parle à personne ?

© Crédit photo : Quino AI / Unsplash

Comment y remédier ?

Soyons clairs : l’écrasante majorité des blogs corporate ne présente aucun intérêt.

Pourquoi ?

Parce que publier une série de communiqués de presse truffés de mots-clés pour augmenter votre référencement auprès de Google et saturés de liens affiliés vers les produits de votre catalogue ne peut en aucun cas instruire, divertir ou inspirer vos lecteurs.

Ce type de communication qui consiste à remanier votre message commercial pour lui donner l’apparence d’une sympathique conversation avec votre audience ne trompe personne.

C’est de la publicité.

Et ça se voit.

Lorsque vous jouez la carte de la proximité, de la convivialité et du bon conseil entre amis pour placer vos produits et services, vous gaspillez vos précieuses ressources pour un piètre résultat – vos taux de conversion en témoignent.

Pire. Vous ajoutez l’injure à la blessure en sacrifiant le bien le plus précieux que puisse vous accorder votre lecteur : sa confiance.

En effet, comme chacun de nous, votre lecteur est assailli chaque jour par un flot continu d’injonctions à consommer.

Chaque jour, plusieurs milliers d’enseignes se livrent une compétition féroce pour capter son attention.

Et lorsque ce lecteur vous accorde enfin son attention, il se forge très vite une opinion durable sur la teneur de votre message, donc sur l’image de votre marque.

Votre message est-il instructif ?

Votre message est-il divertissant ?

Votre message est-il inspirant ?

Si la réponse est oui à l’une de ces trois questions, bravo, votre voix se distingue du bruit ambiant.

Si la réponse est oui pour deux de ces questions, vous devenez remarquable.

Si la réponse est oui aux trois questions, votre message est d’une qualité rare.

Donc mémorable.

Et digne de confiance.

Alors le dialogue peut s’instaurer.

Charge à vous de l’entretenir, car il ne suffit pas de marquer un panier à trois points pour gagner un client à vie.

Désormais, chacun de vos messages doit répondre à l’un de ces impératifs – et idéalement aux trois – pour que votre lecteur continue à vous témoigner sa confiance, car on estime que même lorsque votre lecteur considère votre contenu comme digne de confiance, il faut qu’il soit exposé à ce contenu au moins neuf fois avant d’acheter votre produit ou de souscrire à votre offre de service.

Comment produire un contenu qui soit instructif, distrayant et inspirant ?

1. Apportez une plus-value mesurable

Si votre article a pour objectif d’enseigner à votre lecteur comment aller de A jusqu’à B, ou comment gagner du temps en exécutant C, ou encore comment obtenir D, vérifiez avant de les publier que vos conseils sont applicables par un néophyte.

Prenez exemple sur une recette de cuisine : dressez la liste des ingrédients et des équipements nécessaires, indiquez une échelle de temps, fournissez une procédure détaillée de chaque étape et décrivez clairement à quoi ressemble le succès – si le soufflé a bon goût mais qu’il ressemble à un pancake, ce n’est pas un soufflé.

En d’autres termes, élaborez votre contenu comme un service gratuit à destination d’un débutant.

2. Privilégiez le fond sur la forme : soyez sincère

Vous pouvez faire appel aux meilleurs web designers : si votre message est creux, personne ne remarquera l’élégance de vos polices, l’originalité de vos visuels ni la rapidité de chargement de vos pages.

Ne craignez pas d’être vulnérable.

Reconnaître que vous avez commis plusieurs erreurs avant de maîtriser votre savoir-faire actuel vous rend accessible. Humain.

L’heure n’est plus aux discours solennels, dispensés du haut d’un piédestal par un expert auto-proclamé.

Elle est à la collaboration entre individus de bonne volonté.

Reconnaître que vous ne savez pas tout rend votre parole d’autant plus crédible.

Au risque de répéter un terme vidé de sa substance par une accumulation de pratiques marketing douteuses, soyez authentique.

3. Ne craignez pas de diviser

La seule façon d’éviter les critiques, c’est de ne rien faire.

Si vous êtes sincère et que vous abordez un sujet en profondeur, vos propos iront probablement à l’encontre de certaines opinions. Voyez cette confrontation de points de vue comme une occasion de diffuser plus avant votre message et d’engager la conversation avec votre auditoire.

La majorité des blogs « corporate » épurent leur contenu de toute personnalité : qui a envie de lire un article générique de plus, sans identité, sans saveur, sans point de vue tranché ?

Cette approche étouffe la créativité et garantit que le résultat sera oublié sitôt lu (s’il est lu).

Ne craignez pas de partager votre expérience personnelle.
Vous êtes unique.
Votre vécu est unique.
Plus votre message est personnel, plus il est intéressant.
Ne cherchez pas à convaincre tout le monde.
Adressez-vous à ceux qui ont une affinité avec votre message.
Écrivez comme vous le feriez à un ami.

4. Prenez la place de votre lecteur

Quelle est la question que tout le monde se pose avant de lire un article ?

“Qu’est-ce que cela va m’apporter ?”

Répondez à cette question dès l’introduction.
Puis expliquez pourquoi votre opinion mérite l’attention de votre lecteur, en quoi votre propos est fondé.
Développez alors votre sujet en profondeur : proposez gratuitement des conseils d’une telle qualité qu’ils pourraient être payants.

Faites preuve de pédagogie : insistez sur la notion principale de votre message, expliquez à votre lecteur ce qu’il doit retenir de votre contenu.
C’est ce que je fais avec cet article : un blog, qu’il soit personnel ou corporate, doit instruire, divertir, inspirer.

5. Prenez part à la conversation

Répondez à tous les commentaires laissés par vos lecteurs, ne serait-ce que pour les remercier de leur participation.

Ne tombez pas dans le piège tendu par la légion des combattants du clavier qui condamnent par défaut : saluez leur contribution puis ignorez-les.

Relevez les observations et les questions récurrentes : voilà de la matière pour vos prochains articles.

Pour conclure

Pour qu’un blog ait un impact auprès de son auditoire et qu’il rassemble une communauté enthousiaste, il lui faut une voix, une vision, une proposition de valeur.

Si vous faites l’effort de produire et de partager du contenu, oubliez le retour sur investissement à court terme et concentrez-vous sur la valeur de votre contribution.

  1. Instruisez.
  2. Divertissez.
  3. Inspirez.

Et voilà mes meilleurs conseils. Si vous avez la moindre question ou si un point de cet article ne vous parait pas clair, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je serais ravie de vous répondre !

MHP article - Pourquoi votre blog d’entreprise ne parle à personne ?