136829901 222b39a774 b - Stratégie de marque : Pourquoi une bonne idée ne suffit-elle pas ?

© Paul

Il a fallu attendre environ plus de 40 années à l’ordinateur, pour passer d’une série d’idées et de progrès, à une révolution technique ainsi qu’au succès commercial que nous connaissons tous.

Tout succès commercial repose avant tout sur une bonne idée, sauf que nous sommes 7 milliards d’individus à estimer en avoir une. 😉

Pour autant, il existe diverses stratégies, l’une d’elle est la croyance.

  • Le contexte
  • L’évaluation de la compréhension
  • La pertinence de l’idée
  • Comment introduire le sens de l’utilité chez la personne

(Mettre le présent en comparaison avec le futur)

Une autre stratégie possible est de tenter de changer la perception du comportement et de l’associer, de façon plus ou moins fictive, à un objectif en présence de l’objet, du produit ou du service.

Pour mémoire, ce n’est que lorsque les sociétés comme IBM, Apple et Microsoft ont commencé à comprendre cela, que la magie s’est produit !

C’est un des plus gros défis d’un entrepreneur ou d’un innovateur que de comprendre comment faire résonner ses idées, comment les démontrer, en quoi seront-elles utiles et pourquoi auront-elles de l’importance pour le consommateur.

Comme l’a dit Nicholas Negroponte dans son livre « Being digital » écrit en 1995 :

« L’informatique n’est pas une affaire d’informatique […] mais de culture et d’avenir. Un avenir dans lequel la technologie numérique deviendra une partie intime de la vie quotidienne ».

Bien qu’il soit, de nos jours, plus facile de cibler et d’atteindre les clients potentiels, rien ne garantit que plus de personnes seront conquises par votre idée et que cela se traduira en valeur pour votre entreprise.

Les attentes évoluent, votre marque vivra dans le même temps que vos clients ou elle ne vivra pas.

Si vous ne pouvez pas influencer une personne lors d’une réunion en face à face, toute la technologie du monde ne vous aidera pas à changer un million de personnes.

Pourquoi ?

Parce qu’une idée doit être associée à une promesse et à ce que les gens obtiendront, s’ils s’engagent avec vous.

Aussi : La promesse doit être audacieuse, les bonnes histoires font une promesse, les gens font confiance aux bonnes histoires et la confiance est bien de nos jours, la ressource la plus rare qui nous reste.

Il est donc beaucoup plus efficace de faire appel aux sens, afin de permettre à l’utilisateur de tirer ses propres conclusions, que d’annoncer la ligne d’arrive 😉

MHP article - Stratégie de marque : Pourquoi une bonne idée ne suffit-elle pas ?